Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La femme du photographe, Nick Alexander

Publié le par Jojotte

La femme du photographe, Nick Alexander
Commencé le 30 mai 2017, terminé le 8 juin 2017.

L'histoire: Barbara vit à Londres avec sa soeur Glenda et sa mère Minnie. La guerre fait alors rage et elles connaissent les alertes, les bombardements, les maisons détruites, la perte d'amis et de voisins... Aussi, quand la guerre finit, Barbara et Glenda partent quelques jours se détendre en bord de mer. Là, Barbara y rencontre un jeune homme et l'attirance semble réciproque. En parallèle, en 2012, Sophie est une photographe de mode qui voudrait percer. C'est alors qu'une amie lui présente un journaliste de la rubrique arts.

La plume: Le livre alterne le récit de vie de Barbara depuis la guerre jusqu'aux années 80 et le récit de la vie de Sophie en 2012 - 2013. Evidemment, les histoires finissent par se recouper, établissant le lien entre les deux femmes.

Mon avis: J'ai beaucoup aimé ce livre, joli et tendre à la fois, mais en même temps très dur par moments. Il me fait un peu penser à "Les mariées du Blitz" (ici: http://jojotte.over-blog.com/2016/02/les-mariees-du-blitz-helen-bryan.html ) et pas seulement parce que les deux parlent de la seconde guerre ("Les mariées du Blitz" demeure à cette époque alors que "la femme du photographe" ne fait qu'y commencer) mais dans cet aspect tranche de vie "malgré les circonstances" (qui pour le coup, n'ont rien à voir l'une avec l'autre!) et également dans cette plume légère et facile à lire.
J'ai un gros coup de coeur pour le titre: en effet, "la femme du photographe" nous annonce qui est le personnage principal et pourtant bien que principal, ce personnage n'est présenté que par rapport à un autre! Il faut lire le livre pour comprendre cette subtilité mais cela reflète tellement bien le message que l'auteur a voulu faire passer quant à son héroïne! Et puis c'est assez fort de lire un titre avant de lire un livre en se disant qu'il est assez passe-partout puis d'y repenser après avoir lu le livre et de se lire "waouh, quel génie!".
Un bon moment de lecture en somme.

Commenter cet article