Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un vent de cendres, Sandrine Collette

Publié le par Jojotte

Un vent de cendres, Sandrine Collette
Commencé le 6 juillet 2017, terminé le 11 juillet 2017.

L'histoire: Malo et Camille sont frère et soeur. Cette année, ils décident de prêter main forte aux vendanges, sur les conseils d'un ami auquel ils se joignent. Sur place, ils font connaissance avec Lubin, qui les guidera dans la tâche, et de l'homme qui vit sur le domaine: Octave. Octave est un rescapé d'un accident de la route survenu dix ans plus tôt. Il reconnait dans Camille les traits de la jeune fille qui a trouvé la mort dans ce même accident. Entre Camille et Octave se crée une drôle d'attraction entre attirance et dégoût. Malo ne voit pas cela d'un bon oeil.

La plume: Le livre commence avec un prologue. Puis l'histoire, dix ans après le prologue, est présentée sous forme de chapitres simplement intitulés "jour 1", "jour 2", etc., correspondants aux jours de vendange passés sur place. Le vocabulaire est peu évolué, voire même répétitif, il y a des maladresses. Une toute bête: sur une page, il est écrit: "Octave est à sa droite" (en parlant de Camille) puis peu après: "tout son côté droit est collé contre Camille" en parlant d'Octave: mais s'il est à droite de Camille, comment son côté droit peut-il est contre elle??? Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres...

Mon avis: Dieu que cette plume est d'un ennui... L'histoire à la base n'est pas dénuée d'intérêt mais il y a de nombreuses longueurs mais surtout peu de relief dans la plume. J'y ai trouvé le même ennui ressenti en lisant les livres de Thomas Lejeune: de bonnes idées mal desservies. Surtout que la fin est plutôt sympa.
Et puis il y a le titre: j'adore quand le titre prend toute sa signification à la fin du livre mais surtout quand alors, il donne un nouvel éclairage à l'histoire. Ici, le titre ne s'explique qu'à la toute fin mais finalement, il ne correspond qu'à la dernière page du livre, il ne résume en rien l'histoire. Bon, c'est peut-être un choix volontaire, je ne dis pas que c'est une mauvaise idée mais juste à titre personnel, je n'y vois aucun intérêt. Du coup, j'hésite grandement à lire un autre livre de l'auteur malgré des résumés alléchants...

Commenter cet article